Accueil

smiley : envelope Tree of life - EXPLICIT CONTENT! +18

Le soleil brille encore vivement dehors, ça doit être le milieu de l'après midi. Tu es face à moi, quelques rayons de soleil éclairent ta peau au travers des rideaux. Tu me regardes fixement, je ne peux m'empêcher de contempler le bleu de tes yeux. Que tu es belle. Je suis assez intimidé, tu me sembles tellement sûre de toi... mais je ne peux résister, je m'avance doucement et glisse mes mains sur tes hanches, avant de t'embrasser. Je me sens délivré d'un lourd fardeau à ce moment là, j'en meurs d'envie depuis tellement de temps. À mesure que les caresses progressent, je me sens perdre le contrôle et me laisse aller à mes envies de sensualité, je glisse une main vers le haut de ton dos tandis que la seconde se faufile à arrière de ton jean jusqu'à tes fesses. Je t'étreins alors fortement contre moi, et te mordille la lèvre basse en tirant un peu, j'aimerais que tu saches à quel point j'ai envie de toi. Mes baisers glissent doucement vers ton cou, je retire ton haut, et te caresse en te serrant à pleine main, Tu attrapes une de mes mains et me conduit vers une chambre, avant de retirer mon T-shirt à ton tour.

Je te pousse alors vers le lit qui se trouve non loin de là, tellement ravi de pouvoir enfin embrasser ton corps, le sentir, le caresser... je remonte t'embrasse, fou de passion, et commence à caresser tes seins au travers de ton soutiens gorge, que je ne tarde pas à retirer. Je ne peux m'empêcher de caresser ta poitrine, puis je quitte nos baiser pour aller "goûter" à tes seins, une main sur ta hanche et l'autre qui glisse doucement dans ton jean et caresse ton sexe par dessus ta culotte. Tu me pousse, puis te relève afin de défaire ton jean, je comprends à ton regard que tu en attends autant de moi. Je m'exécute sur le champ, puis contemple les courbes de tes jambes et de tes fesses, tu ne le sais peut être pas encore mais c'est la partie du corps que je préfère par dessus tout :3 je m'incline face à toi et pose mes mains sur le bas de tes mollets, puis je remonte tes jambes en caresses et baisers jusqu'à atteindre tes fesses que je saisis, je commence à me sentir en état de surexcitation et j'ai beaucoup de mal à résister à l'envie de te remettre sur le lit afin d'entreprendre la pénétration. Je fini par baisser ta culotte juste assez pour pouvoir donner des petits coups de langue à ton clitoris, avec l'espoir que tu ne m'en empêche pas... puis tu recules et allonge sur le lit la haut de ton corps... je suis aux anges. J'entreprends mon cuni auquel tu es réceptive, tu glisses tes jambes sur mes épaules et je me sens prisonnier, soumis à t'offrir du plaisir. J'adore ça :3 ! Je glisse une main vers ta poitrine, tu apposes la tienne par dessus, et par moment tu la serres, j'imagine que tu me fais vivre indirectement le plaisir que tu ressens, je continue ainsi jusqu'à ce que tu jouisses, puis j'escalade rapidement le lit afin de te pénétrer. Tes yeux s'ouvrent en grand, je réalise que tu ne t'y attendais pas, je commence à avoir peur d'avoir créer un blocage, mais tu m'agrippes et me sers contre toi, ce qui me rassure, je continue alors mes va-et-vient, en t'embrassant, et te caressant, et saisissant ta poitrine... jusqu'à ce que qu'à mon tour je jouisse...

Je me pose à coté de toi, je reprends un peu mes esprits ma tête tourne un peu... je te regarde, ton corps est tellement beau, ta peau tellement douce.... j'ai encore envie de toi...

mardi 07 mars à 03h33 par Darck Crystale | # | 1 commentaire

smiley : envelope Un message

Aujourd'hui je me réveille vers 09h00, j'ai le sentiment que quelque chose a changé en moi.
Je ressens une force que j'avais perdu, je ressens une envie qui n'existait plus.
Je me lève, mange une banane et prend un thé,
Je me prépare vite fait, puis je sors.

Il est 9h30, il fait 1°C et la ville est sous un épais nuage de brume,
En bon nordique je sais apprécier le mordant du froid au contact de ma peau,
Ça me motive, je pars d'un pas vif, direction ailleurs. Je marche, encore, encore
Je continue jusqu'à épuisement, je ressens le poids de ce corps lâche qui me tire, qui me presse
Je fini par m'arrêter et pose un genou au sol.

Le poids de ma souffrance passée me pèse aujourd'hui, maintenant que je tente de revivre.
Je décide de me relever, mes jambes tremblent, je sens mon corps brûler.
Le froid me revigore, l'idée de la chaleur de ton corps me rend plus fort.
Mes sens sont en extase, j'ai le sentiment d'être dans une espèce de transe.
Je suis à nouveau vivant. Cette souffrance est un pur bonheur.

Il y'a du travail, je dois garder cette force, cette motivation
Mais c'est en bonne voie je le sens.

Continues de me teaser, continue de me séduire,
Grâce à toi, je suis en train de reprendre le contrôle

mardi 21 février à 01h44 par Darck Crystale | # | 4 commentaires

smiley : envelope Première fois

Je viens de découvrir un truc...

Grâce à ma prise de poids, j'ai de plus gros seins (bon, bien qu'ils soient plus gros, je les trouve moches quand même).

 

Et là, en fait, j'arrive à mettre ma tête dedans. Première fois que je touche des seins avec mon visage !

Conclusion : je comprends pourquoi les gens aiment ça.

vendredi 17 février à 02h35 par Darck Crystale | # | commenter

smiley : envelope Tu n'es pas seule dans le tourment

Tu n'es pas seule dans le tourment.

Pourquoi a-t-il fallu que nous nous retrouvions au même endroit, quelle coïncidence a fait que ce jour là, et cette heure précise je soit venu là où tu te trouvais ? Pourquoi m'as tu raconté ton histoire ? Pourquoi ai-je été si sensible à celle ci ? Pour quelle raison ai-je envie de partager quelque chose avec toi ?

 

Pourquoi tes mises en garde ne m'alertent pas ? Pourquoi quand tu me parles de ton apparence en termes négatifs, ça ne m'affecte pas ?

 

Pour quelle raison, le soir, je ne peux m'empêcher d'y songer ? Et que bien que tu me fasses peur, j'ai terriblement envie de te serrer contre moi ?

 

Suis-je à blâmer pour cette envie ? Ai-je allumé ce feu moi même ?

 

Prends moi dans tes bras, serre moi fort, étouffe moi, que je puisse enfin dormir.

 

Tu n'es pas seule dans le tourment.

mardi 14 février à 13h27 par Darck Crystale | # | 1 commentaire

smiley : envelope Nouveauté

Ça ne va pas. Je ne sais pas pourquoi, mais ça ne va pas.

Je suis avec les deux lardons depuis trop longtemps je pense, j'ai à nouveau faim, à nouveau faim de nouveau.

 

Et même quand on fait 90kg pour 1m60, c'est facile de trouver du nouveau. J'ai allumé Tinder et pouf, 50 nouveaux en deux jours. Mais j'ai toujours l'angoisse de rencontrer les gens IRL. Je ne l'ai fait qu'une fois, c'était avec Jonathan, et ça m'a cassée en deux... Vous en avez vu passer un bout, j'ai consacré un blog entier à cette histoire.

 

Bon, faim de nouveau. Une personne a réussi à obtenir mon numéro de téléphone, mais est-ce que je veux vraiment la voir en vrai ? Je ne sais pas... Je ne sais pas si je suis capable d'assumer de voir les deux zigotos qui font la trogne parce qu'un soir, je ne rentre pas à la maison. Mais j'ai envie d'aller embrasser d'autres personnes ! Et si je le fais, ça me donnera envie d'autres choses, qu'on fait en généra tout au long de la nuit... Une situation bien compliquée, quoi.

 

Et puis, il y a ce type, sur internet.

Je l'appelle M. Laravel, parce que c'est un peu une grosse machine sur Laravel (un outil pour fabriquer des sites web).

Il me fait envie, ce type. J'en ai parlé avec Edredombre, je lui ai dit que j'en ai ras le bol d'avoir envie des gens comme ça, je me sens mal. Il m'a dit que si ça se trouve en fait, ce qui m'attire c'est pas le physique des gens mais leur intelligence. Ça expliquerait mon adoration envers Jonathan, qui est autiste d'Asperger, d'après lui.

Bon, M. Laravel, il a une copine, donc forcément moi, je vais pas bien. Je fantasme le type, je n'arrive pas à m'en empêcher, c'est super dur. Quitte à être déçue si jamais je vois vraiment ce à quoi il ressemble réellement... et je n'arrive pas à empêcher ça.

Et sa copine, en plus...

Je suis encore dans la merde, c'est chiant.

 

Vivement dans un mois, qu'il n'y ait plus de gens chez moi, je pourrai faire des trucs comme sortir voir des gens et les embrasser.

lundi 13 février à 02h26 par Darck Crystale | # | commenter
Précédent : Miroir
 
Hébergé par karmaos.com